Les rimes

Les rimes

 

L'alternance des rimes masculines / féminines et une des pricipales caractéristiques de la poésie classique

 

Les rimes féminines :

Sont dites rimes féminines toutes les rimes se terminant par un " E " muet, au singulier ou au pluriel

( ose - oses - osent   /    use - uses - usent )

Les rimes masculines :

Sont dites rimes masculines toutes les autres rimes

 

Rien à voir avec le genre grammatical !

un mot masculin peut donner une rime féminine - exemple : un pétale - un arbre

un mot féminin peut donner une rime masculine - exemple : la liberté - la douceur -

 

Un rime masculine ne peut s'accorder avec une rime féminine

fausse rime :  les sens - l'essence

 

La poésie classique exige l'homophonie ( sons identiques ) mais aussi l'homographie ( l'écriture identique des sons ).

De ce fait, une rime singulier ne peut s'accorder avec une rime pluriel

exemple : amour ne rime pas avec toujours

 

Par contre les mots se terminant par S - X - Z - ( consonnes finales équivalentes ) peuvent rimer ensemble ( au singulier comme au pluriel )

exemples :  un prix / des écrits   -   du riz / des débris   -   vous chantez /  des libertés

 

La rime  est dite :

-  PAUVRE quand elle ne comporte qu'1 sonorité homophone - exemple : liberté / arrivé

- SUFFISANTE quand elle comporte 2 sonorités homophones - exemple : caressez / enlacés

- RICHE quand elle comporte 3 sonorités homophones - exemple :  moire  / grimoire

- LEONINE quand elle comporte au moins 2 syllabes semblables - exemple :  abonde / vagabonde

 

La règle des alternances, en poésie classique, admet 3 schémas :

Rimes plates  -  AABB - CCDD  ou   BBAA - DDCC

Rimes Croisées -  ABAB - CDCD  ou  BABA - DCDC

Rimes embrassées - ABBA - CDDC  ou  BAAB - DCCD

 

En poésie classique, il est interdit de :

- faire rimer une rime au singulier avec une rime au pluriel  ( exemple = amour ( singulier ) ne rime pas avec toujours ( pluriel )

- de faire succéder plus de deux rimes du même genre

- de faire rimer une voyelle longue avec une voyelle brève ( grâce avec glace )  sauf :  femme et flamme riment avec âme et infâme.

- de rappeler une rime à la césure - exemple : vous avez un métier qui ne fait pas pitié

- de faire rimer un substantif avec substantif, un verbe avec un verbe, un adjectif avec un adjectif...

 

L'alternance des rimes choisie pour la 1ère strophe doit être conservée pour toutes les strophes suivantes.

 

 

 En ce qui concerne le sonnet, la poésie classique n'admet que 2 schémas :

 - ABBA - ABBA - CCD - EED 

- ABBA - ABBA - CCD - EDE

- sachant que si A est masculin, B sera féminin...  C sera féminin et D masculin

- sachant que si A est féminin, B sera masculin... C sera masculin et D féminin

 

 

ATTENTION :

Il faut éviter les échos, les répétitions de mots, le non respect de la diphtongue ( diérèse, synérèse )

le non-respect de ces règles entraîne l'élimination du poème en concours de poésie classique

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.