J'ai rêvé... Je rêve... Je rêverai encore.

 

 

 

Nouvel an 023

 

Img 4936

Signature 6


Aimez-moi, hâtez-vous… J’entends le temps qui passe…​​

Le temps passera… le temps est passé…

Bientôt fétu qui sèche et que nul ne ramasse

Mon coeur roulera par le vent poussé,

Sans voix, sans coeur, avec les feuilles dans l’espace.

 

                                                                    extrait du poème ‘ Prière du poète ‘ de Marie Noël - Recueil ‘ Les Chansons des Heures ‘

 

 

✰   

 

 

Ici... de la poésie néo-classique... et classique !

 

 ... venez la découvrir et vous évader dans

 

Rêverie... et poésie 

 

 

   

 Ma poésie est malade... diagnostic : macronite aiguë ! 

                Mais il paraît que ça va passer...

                              Il suffit de trouver le bon remède... et le bon médecin ! 

 

 

Expliquez-moi

 

Expliquez-moi pourquoi c’est deux poids, deux mesures.

Manipulations ? Muselages ? Censures ?

Pourquoi ne nous montrer que les débordements

Venus des citoyens considérés déments ?

 

Le pendard est au sol.. normal… c’est un vandale ! 

Un policier à terre… et l’on hurle au scandale !

Et l’information tourne en boucle aux journaux

Pour accabler le gueux devant les tribunaux.

 

Une prime pour l’un mais le gaz… c’est pour l’autre !

Le coquin est méchant… mais l’élu… bon apôtre !

Il a frappé du flic… pour lui c’est la prison !

Il a cogné du jaune… on lui donne raison !

 

La médaille sera pour celui qui maltraite

Mais juste un doigt d’honneur pour le vieux en retraite,

C’est ainsi, voilà tout ! Dégagez les chemins !

Le Roi fait, le Roi dit… et s’en lave les mains !

 

La violence vient d’un chaos politique,

De mépris, d’arrogance. Equipe sans éthique,

Qui met, depuis toujours, de l’huile sur le feu

Et qui ne gagnera qu’un profond désaveu.

 

Jupiter redescend du haut de ton Olympe

Pour écouter de près la colère qui grimpe

Jusqu’à battre le fer pour casser ton pouvoir

Et puis te dire adieu… mais non pas au revoir !

 

 

          Puis cet acrostiche :

 

Le départ ?

 

Entends-tu les clameurs de ton peuple qui crève

Marchant vers ton palais sous les tirs policiers ?

Mouvement citoyen que ton mépris soulève,

As-tu peur aujourd’hui de ces cris justiciers ?

N’affronte pas la rue, elle est trop en colère !

Un vent , sur le pouvoir, souffle déjà si fort !

Elle est encor debout, ma France en sa galère !

La voici devant toi pour briser ton confort. 

     

Muselle aussi la presse, évince les critiques

Arbore ton sourire arrogant, satisfait,

Claque des doigts ! Tes gens, ministres pathétiques 

Rappliquent tous au pas, dans un ordre parfait !

On dirait des toutous, de braves domestiques !…

Ne réfléchis pas trop… déclare-toi forfait !

 

         Puis cet autre :

 

La violence… mais de qui ?

 

Ensemble pour toujours ? Est-ce une certitude ?      

Monter tous sur Paris pour saccager partout ?

Mettre la ville à sang devient une habitude…       

Assez de violence… et puis la paix surtout !

Ne soyez pas de ceux qui prônent une guerre.      

Unissez-vous, c’est sûr, mais loin de ces casseurs. 

En restant pondérés, la lutte, non vulgaire,       

Lèvera, pour demain, de nouveaux bâtisseurs…

       

 

Mais qui parle aujourd’hui des fureurs policières ?

A croire qu’il vaut mieux être aveugle et menteur…

Car notre président place ses muselières !                    

Rien dans aucun journal… calme révélateur !

Ordres leur sont donnés… c’est la chasse aux sorcières…

Notre jeune monarque en est l’instigateur !

 

 

                   

                   ( D'autres Acrostiches sont à découvrir... colonne de droite... dans " Les Poésiades macroniques ")

 

 

         Rêverie... et poésie aime également partager...

                   ... alors pourquoi ne pas vous offrir les écrits d'autres poètes...

 

Voici le beau poème de

 

Madame Annie Poirier

 

Remède à la déprime !

 

Un rien me fait sourire, un rien me désarçonne !
J’ai galopé sans bride et les cheveux au vent,
Mais cette liberté depuis que le glas sonne
Se cache désormais derrière un paravent.

Ah, si j’avais l’humeur un tant soit peu garçonne,
Je quitterais ma bulle au reflet captivant
Où le rêve permet de n’être plus personne ;
A craindre le malheur on fuit l’engoulevent !

Si je prise très peu la rime polissonne,
Il arrive parfois qu’à l’ombre d’un couvent
Je cueille un brin d’humour que mon verbe façonne… 

Un vers entraînant l’autre et même le suivant
Fermant leur chapelet sur mon cœur qui frissonne,
Je quitte ma déprime et son sable mouvant !

 

                                             ( Texte protégé )

Vous pouvez retrouver toute la merveilleuse poésie d'Annie Poirier 

en suivant ce lien

( il est aussi dans la colonne de droite dans ' Liens Poétiques à découvrir ' )

http://blog.yannickpoirier.fr/

 

 

✰   

 

 Découvrez 

mon dernier recueil 

Préfacé par

 

Madame Véronique FLABAT-PIOT

Chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres 

présidente de nombreux jurys de grands concours de poésie

 

Rappel :

Ce recueil s'est vu décerner  les récompenses suivantes :

 

  Prix Théophile Gautier 2017 

( décerné par la Société des Poètes Français - Paris )

 

  3ème Prix du recueil 2017

 Poésiades de Moulins

( décerné par les Poètes et Artistes du Bourbonnais - Moulins )

 

  Grand Diplôme d'Honneur 2018

( Grand Prix du recueil - Vaison-la-Romaine )

P1240006

Pour l'acheter, suivez ce lien :

  http://www.thebookedition.com/fr/recherche?controller=search&orderby=position&orderway=desc&search_query=daniel+lajeunesse

 

D'avance, merci !

 

 

✰    

 

 

Bon séjour dans mon univers... 

Merci à vous !  

Merci de votre visite !

mais, avant de partir,  Signature 1

 Livre d'or

 

et, pour recevoir les nouveautés de Rêverie... et poésie,

 

 inscrivez-vous à la Newsletter !

 voir dans le bandeau de droite.

1°) inscrivez votre adresse mail

2°) validez le mail de confirmation que vous recevez.

 

Vous pouvez aussi me contacter

( problème d'inscription à la Newsletter, pour commander ou pour une question...)

en me faisant parvenir votre message

 Contact

 

 

✰     ✰

 

Attention :   Tous mes écrits sont protégés par

 logosc5.gif

                             Signature 10

 

✰     ✰

04edbb5aRhk73o441

Vous êtes le 251624ème visiteur

 

 

 

Dans le monde artistique, il y a un artiste que j'apprécie énormément et dont les mots sont aussi poésie...

Salvatore Adamo !

au Grand Rex le 28 mai 2011

 

 

 

 

 

 

Alors je veux partager avec vous

 Album photos

 concerts

       montages vidéos