J'ai rêvé... Je rêve... Je rêverai encore.

 

 

✰   


Aimez-moi, hâtez-vous… J’entends le temps qui passe…​​

Le temps passera… le temps est passé…

Bientôt fétu qui sèche et que nul ne ramasse

Mon coeur roulera par le vent poussé,

Sans voix, sans coeur, avec les feuilles dans l’espace.

                                                    ( extrait du poème ‘ Prière du poète ‘ de Marie Noël - Recueil ‘ Les Chansons des Heures ‘ )

 

 

 

✰   

 

 

Img 5355 2

✰   

 

Ici... de la poésie néo-classique... et classique !

           ... venez la découvrir et vous évader dans

 

Rêverie... et poésie 

 

 

✰     ✰

 

Voici un très vieux poème ( de mon adolescence ) mis en musique et interprété par

Jean-Luc Lamberti

( Lucky GuitaR - Lucky Animations Spectacle )

http://www.luckyanimationspectacle.com

       ... ... ...

 

p1060779.jpgAu jardin de l'oubli

 

Tout au bord d'un matin, dans une indifférence,

Quand s'installe le froid pour une éternité,

Une rose se meurt dans le bruit du silence

Du jardin de l'oubli, dans sa pérennité.

 

Mais qui peut, de nos jours, pleurer sur cette rose

Aux pétales perdus sur le gris des tombeaux ?

Présent est le passé, mais aujourd'hui, nul n'ose

Au jardin des trépas rallumer les flambeaux.

 

Pourtant il suffirait d'une petite flamme,

Celle d'un vagabond au bout de son destin

Qui, par ici venu, déposerait son âme

Pour que renaisse, alors, la rose en ce jardin.

 

 

....   ....   ....   ....   

 

 

Sonnet pour un vin...

 

S’il peut me faire croire en Dieu puis en ses saints

C’est qu’il a tant d’esprit, qu’en verres se déclame !

Alors je me surprends à te louanger, femme,

Tant sa belle rondeur me rappelle tes seins !

       

Mais s’il me laisse en bouche un goût mauvais, malsain,

Aigrit deviendrait-il jusqu’à s’en faire infâme ?

Et ce corps chaleureux que mon plaisir réclame,

N’est-il plus que pinard pour pauvre fantassin ? 

 

Serait-il féminin lorsque coule, en mes veines,

Son doux parfum de miel qui chasse mes déveines

Puis comble mes souhaits… à devenir aimant ?

 

Masculin néanmoins même si, sous sa robe,

Sa jambe vient s’offrir… sa cuisse se dérobe…

Le vin est l’avocat… du diable assurément !

 

....   ....   ....

Et puis...

 

En suivant le lien ci-dessous, vous pourrez découvrir

la vidéo réalisée par les élèves du Club vidéo du Collège Sébastien VAUBAN de Blaye avec Nicolas PERROT

avec un ancien poème en lecture

" Les vieilles pierres "


https://youtu.be/LNOzbIUFBVE

( ci-après, les mots des élèves )
" En vous remerciant infiniment de nous avoir accordé l'autorisation d'utiliser votre poème et pour votre confiance, je vous souhaite un bon visionnage."
                                                                      

✰    ✰              

 

NOUVEAUX PRIX de POESIE 2021

 

☞ SARMENT D'OR de POESIE CLASSIQUE

 ( 20èmes Jeux Sartrouville Poétiques )

 

☞ SARMENT D'OR de POESIE CLASSIQUE ( sonnet )

 ( 20èmes Jeux Sartrouville Poétiques )

 

Remise des Prix prévue le 6 mars à Sartrouville

 

 

✰     ✰

 

 

Bon séjour dans mon univers... 

Merci à vous !  

Merci de votre visite !

mais, avant de partir,  Signature 1

 Livre d'or 

 

 

 

✰     ✰

 

Attention :   Tous mes écrits sont protégés par

 logosc5.gif

                             Signature 10

✰     ✰

Vous êtes le 362796ème visiteur

 

 

R5bo4igssh e6jnwpqqjrq thumb 2ea