J'ai rêvé... Je rêve... Je rêverai encore.

 

 

Tb2 8846


 


Aimez-moi, hâtez-vous… J’entends le temps qui passe…​​

Le temps passera… le temps est passé…

Bientôt fétu qui sèche et que nul ne ramasse

Mon coeur roulera par le vent poussé,

Sans voix, sans coeur, avec les feuilles dans l’espace.

 

                                                    extrait du poème ‘ Prière du poète ‘ de Marie Noël - Recueil ‘ Les Chansons des Heures ‘

 

 

✰   

 

Ici... de la poésie néo-classique... et classique !

           ... venez la découvrir et vous évader dans

 

Rêverie... et poésie 

 

 

✰     ✰

 

Voici un très vieux poème ( de mon adolescence ) mis en musique et interprété par

Jean-Luc Lamberti

( Lucky GuitaR - Lucky Animations Spectacle )

http://www.luckyanimationspectacle.com

 

       

   C'était l'année dernière, le début... des Macronades...

   Et ce sonnet - acrostiche... 

 

      La Gilet Jaune

 

      Elle se tient debout, brandissant son drapeau

      Marchant sur le rond-point en criant sa colère,

      Maudissant le passé, le présent, sa galère,

      Avec un seul espoir… se sortir du troupeau !

 

      Ne plus vouloir de l’autre… un joueur de pipeau,         

      Un homme méprisant la masse populaire.

      Elle a tant dans le coeur ! Vivement que s’éclaire

      L’avenir… tout de suite… et puis sauver sa peau !

 

      Manifester encor, toujours sans violence,

      Avec ses propres mots pour briser le silence.  

      Cesser d’être la vache… à lait du Président !

 

      Range donc ton gilet, la lutte est inégale !

      On ne t’offre qu’un os pour calmer ta fringale…

      N’en demande pas plus !… pas même un cure-dent !

 

 

  un autre poéte... un autre poème...

                                  de  Pierre HULIN 

 

L’enfant, l’espoir et la rose

 

Dans le jardin des jours perdus

Un enfant cueille en ma mémoire

Sur le rosier de l’illusoire

La fleur des rêves attendus.

Et par delà les noirs sauvages

Où le passé va triomphant,

Montent vers moi du fond des âges

L’espoir, la rose et puis l’enfant.

 

Sur les rives de l’impossible

Parmi les ombres j’entrevois

Tous les fantômes d’autrefois

Devant la passe irréversible.

Et pour capter le souvenir

Qui pas à pas se recompose,

En vain je cherche à retenir

L’enfant, l’espoir et puis la rose.

 

Mais les printemps se sont fanés,

L’homme a vieilli, la fleur est morte,

Mes mains ont refermé la porte

Sur les rêves abandonnés.

Et dans l’oubli du grand mystère

Où s’éteindra le dernier soir,

S’en vont se perdre en la lumière

L’enfant, la rose… et puis l’espoir.

 

 

                                                                        

✰    ✰

 

Nouveau Prix de Poésie !

 

☞  1er Prix SPECIAL 2019- Poésie Classique Régulière

12ème Concours International LES CORDEES 

( remise des Prix prévue le 8 novembre ( reportée ) à Villeurbanne - Rhône )

 

 

 

✰    

 

Bon séjour dans mon univers... 

Merci à vous !  

Merci de votre visite !

mais, avant de partir,  Signature 1

 Livre d'or

 

et, pour recevoir les nouveautés de Rêverie... et poésie,

 

 inscrivez-vous à la Newsletter !

 Cliquez ici

Noubliez pas de valider le mail de confirmation que vous recevez.

 

Vous pouvez aussi me contacter

( problème d'inscription à la Newsletter, pour commander ou pour une question...)

en me faisant parvenir votre message

 Contact

 

✰     ✰

 

Attention :   Tous mes écrits sont protégés par

 logosc5.gif

                             Signature 10

✰     ✰

Vous êtes le 300326ème visiteur

Img 0601