Son naufrage…   

 

Il est venu vers moi me parler d’un voyage

Qu’il aurait voulu faire et ne fera jamais,

Cet ailleurs inconnu, de brouillard et d'orage,

Qu'il découvre en ses jours, bien trop longs désormais.

 

Il va de par son monde, avec pour seul bagage,

Son esprit déchiré s'enfonçant dans l’oubli.

Puis il revient s'asseoir au bord de son nuage

Quand la fatigue arrive et que le pas faiblit.

 

J'ai rapporté pour lui des photos du village,

Pour rallumer un peu la flamme du passé.

'Je connais' me dit-il... puis l'instant du partage

S'envole du regard... à jamais effacé.

 

Il est reparti seul vivre au fond de sa cage,

Par ce couloir si long que se perd son chemin,

Lorsqu'une dame en blanc, au fil de son naufrage,

Tendrement lui sourit et le prend par la main.

 

 

 

logosc5.gif

 

 

 

 

Commentaires (1)

Catherine
Un superbe poème, des mots qui me touchent... merci

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau