( Classique Régulier )

 

Notre-Dame

 

Les flammes de l’enfer embrasent la forêt.

Pourquoi faut-il, ce soir, que brûle Notre-Dame ?

J’entends déjà les cris de l’homme et de la femme

Quand se voilent leurs yeux de larmes du regret.

 

Son ventre se déchire… et l’âme se fissure…

Profonde est sa douleur… Dieu ! Pour quelle raison ?

Pleure Quasimodo, tu n’as plus de maison

Mais ‘ La Esmeralda* ‘, près de toi, te rassure…

 

Sa flèche vers le ciel, bientôt se dressera

Et nous retrouverons notre Dame éternelle !

Mais avant de renaître, il faut que l’or ruisselle…   

Demain, sur le parvis, la belle dansera !  

 

Ami ne pleure plus, nous referons l'histoire !

Regarde ! A son chevet, voici les guérisseurs !

Ensemble devenons les nouveaux bâtisseurs ! 

Paris sans cathédrale ? Impossible d'y croire !

 

 * Hiatus volontaire ( La Esméralda, nom du personnage du roman de Victor Hugo )

 

 

 

 

 

logosc5.gif

 

 

 

 

 

Commentaires (1)

Annie
Cher Daniel bonjour,
C'est un très beau poème pour une vieille dame qui annonçait, qui sait ? la fin d'une époque...
Je te félicite et t'offre mes amitiés en ces jours si difficiles pour tous et plus encore pour d'autres...
Bises poétiques.
Annie

Ajouter un commentaire