Rouge baiser 1

 Au champ fleuri

 

Au champ j'ai vu fleurir une drôle de guerre

Où tout le sang versé frémissait sous le vent.

Mais pourtant point d'obus, ni de trou dans la terre

Et pas un seul drapeau dans le soleil levant.

 

Ai-je entendu le cri monter de l'herbe folle ?

Comme une longue plainte... un râle déchirant.

Ce n'était qu'un busard que ma présence affole

Et non pas un appel d'un soldat délirant.

 

Espérant découvrir quelques signes de vie

Je me suis approché de ce lieu de malheur,

Mais ce fleuve carmin... pour mon âme ravie...

N’était que des pavots… pour mon plus grand bonheur !

 

 

 

logosc5.gif

Commentaires (1)

labrume (Fei)
  • 1. labrume (Fei) | 10/10/2013
Ce poème me ravit, tu as su si bien mettre en valeur mes coquelicots... C'est un réel honneur que tu me fais. Merci encore Daniel.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau