A Bachar el-Assad...

 

Sans titre 2

Bachar el-Assad, né le 11 septembre 1965 à Damas, est un homme d'État syrien. Il est président de la République arabe syrienne depuis le 20 juin 2000, date à laquelle il a succédé à son père, Hafez el-Assad.

À partir du vendredi 18 mars 2011, des manifestations de plusieurs milliers de personnes ont lieu à Damas, Homs, Banias et surtout à Deraa, Bachar el-Assad et ses collaborateurs ordonnent la répression de ces manifestations, faisant des centaines de morts et des milliers de blessés, aussi bien militaires que civils (insurgés ou non).Comme les manifestations sont réprimées dans le sang (4 000 morts, d'après l'ONU), le mouvement contestataire dégénère en révolution armée. Les déserteurs de l'armée rejoignent l'armée syriennne libre. Les quartiers des villes rebelles sont pilonnés à l'arme lourde (obusiers, mortiers) et bombardées par des avions de chasse et des hélicoptères. En juillet 2012, le comité  international de le croix rouge et le Croissant Rouge ont officiellement déclaré la Syrie en état de guerre civile. En décembre 2014, d'après l'Observatoire Syrien des droits de l'homme, principale source d'information de la presse occidentale, on comptabiliserait 200 000 morts (civils, rebelles en armes et soldats confondus) et 3 millions de réfugiés à l'étranger, principalement en Turquie et au Liban où ils représentent désormais près d'un tiers de la population.​

logosc5.gif

 

 

 

Commentaires (2)

Ben Said Mohamed
  • 1. Ben Said Mohamed | 09/07/2017
Je viens de lire votre poème dédié au "tyran" et je ne puis qu'exprimer ma vive consternation...Je ne conteste pas votre liberté de pensée et votre partit pris contre M. Bachar el Assad; c'est votre droit. Ceci dit je me permet de vous dire que ce poème dénote d'une superficialité profonde et d'une ignorance affligeante à propos des tenants et aboutissants de ce drame .Il est facile d'en imputer la responsabilité au "tyran" sans prendre la peine d'en comprendre le fond . Je ne vais pas vous expliquer cela car aujourd’hui le brouillard qui occultait et cachait l'identité des vrais instigateurs s'est dissipé.Désormais ils véritables tyrans sont nus comme des vers. Ils sont ceux la mêmes derrière les heurs et malheurs des populations civiles victimes des guerres programmées et imposées, des embargos décrétés contre eux,dans le but de spolier leur terre ou leurs richesses , ces populations sont les Amérindiens, Algériens,Palestiniens, Coréens,Vietnamiens, Afghans, Irakiens,Libyens,Yémenites...
Diane Didi Lavigne de FEI
  • 2. Diane Didi Lavigne de FEI | 14/04/2016
TELLEMENT VRAIE ET TRISTE, MON COEUR SAIGNE POUR CES GENS, TOUTE CETTE VIOLENCE, JE NE COMPREND PAS...

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau