Un jour se lève de l'autre côté

 

Une larme de pluie

Glissant sur mon visage

M'a confié dans ma nuit

Le plus doux des messages.

Elle m'a dit de partir

Sur un vaisseau fantôme

Pour un bel avenir

Dans un autre royaume

Où les âmes mises à nu

Se promènent sans pudeur

Et dans les coeurs déchus,

S'effacent les douleurs,

Et de voguer, serein

Au delà des nuages

Vers ce monde lointain

Sans prison et sans cage.

 

J'ai accroché des étoiles

Au fond de l'océan

Avant de hisser la voile

De mon grand bateau blanc

Et vu, dans la lumière

Les cieux s'ouvrir enfin

Sur les feux de l'enfer

Qui jalonnent le chemin.

 

Les couchers de soleil

Ont les couleurs de mes peurs

La saveur du bon miel

Mais de mes rêves, la douceur.

Avant de m'en aller

Je veux revoir encore

Le ciel s'illuminer

De ses parures d'or

Et salir l'horizon

De ses vagues de sang

Pour donner une raison

A ma fuite du temps.

Mais avant de partir,

Il me faudra trouver

La beauté d'un sourire,

Et un coeur à aimer.

…   ...

Un jour se lève de l'autre côté,

Du côté de mes rêves, sans peur du temps,

Un jour de paix, de bonheur assuré,

De l'autre côté, loin de mes pleurs d'enfant.

 

                                           ( extrait d'A l'ombre de mes rêves... )   

                                                    

p1020125.jpg

L'auteur parle...

 

ce poème est un passage... le passage de l'enfance à la vie d'adulte...fuir le temps de l'enfance avec ses rêves, ses pleurs et ses douleurs...

pour vivre des rêves nouveaux mais dans l'amour...

cet amour dans lequel je vis depuis plus de quarante ans maintenant... 

J'ai écrit ce poème pendant les heures de rééducation de mon épouse au centre de Menucourt

La Chataigneraie - (Val d'Oise)

logosc5.gif                             

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau