Un jour pourtant

 

Un jour, pourtant, je partirai

Bien plus loin que tous les nuages

Pour un dernier et long voyage

Pour l’inconnu, vers l’infini,

Et en ton coeur, je laisserai

Une douleur ou une image,

Peut-être un mot comme un message

Qui dira que tout est fini.


Un jour, pourtant, je m’en irai

Et quand la nuit sera venue,

La peine au coeur , seule et perdue,

Alors tu penseras à moi,

Et comme une âme abandonnée,

Alors tu lèveras les yeux,

Pour regarder au fond des cieux...

Je te verrai, tu me verras.


Un jour, pourtant, quand s’éteindra,

La douleur au fond de ton coeur,

Tu pourras parler du bonheur,

Des souvenirs des jours heureux,

Et quand la paix te reviendra,

Tu pourras dire notre histoire,

Gravée au fond de ta mémoire,

Tu pourras parler de nous deux.


Un jour pourtant, tout doucement,

Se refermera la fêlure,

La douleur en cette blessure,

Qui t’a marquée à tout jamais.

Et comme des larmes de sang,

La rose rouge s’ouvrira,

Et toi tu l’a regarderas

Comme je l’aurai tant aimé.

              

                                   ( extrait d'Il est le temps des roses... )

 

logosc5.gif

 

 

 

 

 

 

                                             

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau