Toujours présente mais déjà partie...

  

Ton regard se pose sur l'absence,

Ta voix ne trouble plus le silence,

Tu es partie vers d'autres lendemains

Pour un voyage sans joie, sans chagrin...

 

Ton sourire avait tout pour me plaire

Mais il n'est plus pour moi, faut s'y faire.

Le temps a effiloché ton rire

Je ne sais plus que faire, que dire...

 

Sur un chemin que je ne connais pas

Où tu trébuches à chacun de tes pas,

Tu t'éloignes chaque jour un peu plus

Dans ton errance, sans hâte et sans but...

 

Lentement, l'oubli creuse sa place

Et s'installe au fil des jours qui passent

Lorsque s'est enfui, entre toi et moi,

Le souvenir de tous les autrefois...

 

Le bleu de tes yeux se perd dans le noir

Du trou sans fond dans lequel tu t'égares,

Tu es là mais pourtant déjà si loin,

Reste avec moi, ne lâche pas ma main…

 

Tu me regardes mais tu ne me vois pas...

Tu m'écoutes mais tu  ne m'entends pas...

Et tu ne sais même plus qui je suis...

Toujours présente mais déjà partie...

 

               ( extrait d' Il est le temps d'aimer... )

                        

L'auteur parle...

...suite au décès d'Annie Girardot... une p..... de maladie...

logosc5.gif

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau