Soldat n'aie pas peur

 

Le ciel se fait tout blanc au dessus du village,
C'est un drapeau de paix aux mains des partisans.
Soldat n'aie donc pas peur des enfants de ton âge
Qui avancent vers toi en criant des slogans.

 Lune se fait grise dans un ciel délavé,
C'est la poussière des chars qui s'élève aux cieux.
Soldat n'aie donc pas peur devant les insurgés
Qui hurlent pour ta mort au nom d'un autre dieu.

Ocre est la montagne, là-bas en Kapissa,
C'est le feu des maisons qu'embrasent les talibans.
Soldat n'aie donc pas peur de tous ces attentats
Qui se font suicidaires pour chasser l'occupant.

Le soleil se fait noir en haut de la colline,
C'est la mort qui descend en brandissant sa faux.
Soldat n'aie donc pas peur mais méfie-toi des mines
Posées par la camarde au pied de ton drapeau.

La terre se fait rouge au fond de la vallée
C'est ton sang qui l'abreuve tant il coule de ton flanc.
Soldat n'aie donc pas peur tu as gagné ta paix...
Et pleure tout un pays quand il perd un enfant.

L'herbe se fera verte dans ce pays lointain,
Lorsque dame nature reprendra tous ses droits.
Soldat n'aie donc pas peur, tu n'es pas mort pour rien,
Un pays tout entier un jour t'honorera.

Et le ciel sera bleu un autre jour prochain,
C'est l'histoire qui avance, rien n'arrête le temps.
Soldat n'aie donc pas peur lorsque tu te souviens
Du camarade tombé pour la paix des afghans.

 

                                         ( extrait d'A l'ombre de mes rêves... )

523480-soldats-francais-afghanistan.jpeg

 

logosc5.gif

               Ce poème est également sur ma chaine YouTube

                          ( voir dans " poèmes en vidéo " )

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau