Rêves de nuages

 

Ce soir encor lune rousse

S'en est venue toute douce

Apaiser mes peurs d'enfant,

Quand au ciel noir se dessine

Des formes que j'imagine

Etre des monstres géants.

 

Quand la lumière diffuse

Une atmosphère confuse,

Pour que s'embrasent les cieux,

Il faut toute une palette 

De teintes qui se complètent

Pour illuminer mes yeux.

 

Alors moi quand je regarde

Je contemple et je m'attarde

Sur ce dessin merveilleux,

Comme si un peintre, en forme,

Par son pinceau, le transforme,

En un rêve malicieux.

 

Je découvre des images,

Des visages de passage,

Aussi vite disparus

Et lorsque les couleurs changent,

C'est le vent qui les dérange,

Les pousse dans l'inconnu.  

 

Mais quelquefois je devine

Comme une écriture fine

Au grand tableau noir ouvert,

Ce ne sont que des nuages 

Qui s'étiolent au passage,

Des mots de craie éphémères.

 

Ce soir c'était un lapin

Qui est venu l'oeil malin

Me dire un petit bonsoir.

Sorties de l'imaginaire,

Toutes ces beautés précaires,

Me racontent des histoires.

 

 

                                       (extrait d' Il est le temps d'aimer... )           

photo d'illustration de Julicarm - fond-ecran-image.com

( cliquez sur "liens" pour accéder à la galerie de Julicarm et sur FEI )

...   ...

L'auteur parle...

Il y a tant de choses à découvrir et à imaginer lorsque l'on regarde le ciel... une source pour

l'imagination, pour les rêves...

J'ai écrit ce poème pendant les heures de rééducation de mon épouse au centre de Menucourt -

La Chataigneraie -( Val d'Oise )

Ce poème est également visible en vidéo

(cliquez dans la rubrique "poèmes en vidéo " colonne à gauche

 logosc5.gif

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau