Pleure, âme perdue...

 

Un coeur s'est donné à un autre que toi,

Un amour envolé au creux d'autres bras…

 

Tu as entendu la musique du vent

Quand il a soufflé par dessus l'océan,

Tu as reconnu la chanson de l'oubli

Lorsque ses vagues se sont teintes de gris.

 

Le ciel se noircit et l'horizon saigne,

Tombe la pluie que le soleil dédaigne.

S'effacent tes pas sur le sable mouillé

Comme si tu n'étais jamais là, passé.

 

Le noir profond, de cette nuit descendue,

Efface l'ombre de ton âme perdue

Et tu sombres dans le dédale des heures

Qui passent lentement et que mouillent tes pleurs.

 

Pleure les larmes que tu n'as pas versées,

Pleure ton chagrin et mouille les galets.

Porte ton regard au-delà des grands flots

Là où l'horizon engloutit les bateaux.

 

Et hurle ta colère face à l'océan

Sors de ta bouche ta rage au goût de sang,

Extrais de ton coeur cette lame pointue

Qui te transperce et lentement, te tue.

 

Tes yeux se ferment sur le goéland

Qui emporte dans son vol, vers le néant,

Tes rêves d'amour à jamais disparus.

Et pleure ton âme, pleure âme vaincue... 

 

Un coeur s'est donné devant un océan,

Une âme perdue emportée par le vent... 

 

logosc5.gif

( extrait d' A l'ombre de mes rêves... )

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau