Les nymphéas

 

Aux cieux, une musique s'élève

Pour glorifier la beauté des fleurs

Quand, au parfum sucré de la sève,

Se rejoignent les notes et les coeurs.

 

J'ai vu les fleurs éclore dans mes rêves

Et apporter soleil à ma passion

Quand chaque matin elles se relèvent

Pour s'offrir aux larmes d'un violon.

 

Au grand étang, comme une dentelle,

Se tisse la toile des nymphéas,

Robe verte pour des demoiselles

Qu'en tableau, un peintre immortalisa.

 

Fleurs de nénuphars, venues ce matin,

Roses d'eau dans la beauté des choses,

Vous êtes nymphes, reines du bassin,

Comme à l'amour, rouges sont les roses.

 

Calices d'or en offrande du jour

Tournées vers le ciel, offertes au soleil,

Fleurs solitaires en attente d'amour

Au suave parfum, douceur de miel.

 

Aux cieux, une musique s'élève

Aux couleurs des fleurs en toutes saisons 

Qui se ferment quand le jour s'achève

Et se fanent aux pleurs d'un violon.

 

                                       ( extrait d' Il est le temps des roses... )

photo d'illustration de F1passion du site "fond-ecran-image.com" (voir dans "liens)

ce poème est diffusé en vidéo sur une musique de Guy Printemps et de Chantal Vienet

(voir dans "poèmes en vidéo"  )

logosc5.gif

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau