La pierre au jardin

 

Il venait s’asseoir sur la pierre,

Regarder son petit jardin

Et réfléchir sur la manière

D’améliorer son petit coin.

 

Il venait là, sur cette pierre,

Après les efforts du matin,

Quand il avait donné la terre

A la caresse de ses mains.

 

Il venait s’asseoir sur la pierre,

Pour regarder ce beau tableau,

Cette œuvre dont il était fier

Mais qui pourtant, brisait son dos.

 

Il venait là, sur cette pierre,

Pour écouter chanter l’oiseau,

Cette mésange charbonnière   

Qui lui offrait son concerto. 

 

Il venait s’asseoir sur la pierre,

Se refaire les souvenirs

De sa jeunesse et de la guerre,

De ces années à tant souffrir.

 

Il venait là, sur cette pierre,

Pour méditer sur son destin,

Et sur ces années de misère

Quand il était privé des siens.

 

Il venait s’asseoir sur la pierre,

C’était son petit paradis,

Son habitude journalière

Dans ce jardin, toute sa vie.

 

Il venait là, sur cette pierre,

S’asseoir et y fermer les yeux

Pour simplement, en solitaire,

Savourer les moments heureux.

 

Il venait s’asseoir sur la pierre

Qui se trouvait sous le prunier,

Pour y fumer une p’tite dernière

Et regarder partir l’été.

 

Il venait là, sur cette pierre

Qui est toujours au même endroit,

Qui attend son propriétaire...

Qui jamais plus ne reviendra.

 

 

                                                                    ( extrait d' Il est le temps d'aimer... )                              

à Robert, mon beau-père avec qui j'ai tant appris et partagé...

 

logosc5.gif

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau