La chanson de mon grand-père

 

Au fond du grenier de mon grand-père
J'ai retrouvé une malle en osier
Où étaient cachés, sous la poussière,
Souvenirs d'enfance, jamais oubliés.

Sorties d'une boite de musique
Des notes s'élèvent et égrènent
Une mélopée nostalgique,
Un air d'autrefois, vieille rengaine.

Elle a bercé toute mon enfance
Cette chanson venue d'un temps lointain,
Qui parle d'amour et de souffrance,
Paroles tristes que pleure le refrain.

C'était la chanson de mon grand-père
Celle partagée au bout d'un repas,
Qu'il entonnait pour un dernier verre
Debout, dans l'odeur âcre du tabac.

Il avait une voix douce et claire
Et l'émotion était au rendez-vous
Lorsque perlaient des larmes amères
qui, lentement descendaient sur ses joues.

Elle vous transperçait le coeur et l'âme
Cette chanson d'une fille de joie
Perdue dans la fumée de son drame.
Allez grand-père, chante encore pour moi...

Je ferme les yeux et je regarde
Je vois grand-père dans la salle à manger,
Image brève mais qui s'attarde
Quand doucement il se met à chanter...

" Du gris que l'on prend dans ses doigts,
Et qu'on roule
C'est fort, c'est âcre comme du bois
Ca vous saoule
C'est bon et ça vous laisse un goût
Presque louche
De sang, d'amour et de dégoût
Dans la bouche… "

 

( extrait d'A l'ombre de mes rêves... )

 

 

 

logosc5.gif

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau