La belle cavalière...

 

Libérée de la grande nuit

Et de ces longs matins brumeux,

Elle est passée devant mes yeux

Montée sur son beau cheval gris.

 

Aux mystères de la forêt,

De cette campagne endormie,

Elle est venue presque sans bruit,

Belle blonde en sa chevauchée.

 

Images douces et furtives

De cette fée de nulle part,

Un rêve émergeant du brouillard

Que dame nature enjolive.

 

Pleine de grâce et de beauté,

Telle une vierge guerrière,

Elle a traversé la clairière,

Enveloppée de ses secrets.

 

J’entends encore le pas gracieux

Du  destrier gris-moucheté

Qui, dans sa course, a emporté

Cavalière vers d’autres lieux.

 

Quel destin a t-elle suivi,

Est-ce pour un prince ou un dieu,

Vers quel amour mystérieux

Galope belle au cheval  gris.

 

Douce et tendre réalité,

J’attends toujours  que tu reviennes

Pour revivre la belle scène

Par la photo, toujours gravée.

 

                                             ( extrait d' A l'ombre de mes rêves... )

 

Photo d’illustration « la cavalière » de Julicarm (site dans liens)

                                      

                                         j'ai été inspiré en voyant cette photo sur le site FEI...

 

 

logosc5.gif

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.