Il y a... mais aussi... 

  

Il y a au printemps de jolies hirondelles

Qui cherchent  la maison pour y faire le nid.

Mais il y a aussi l'hiver et ses dentelles,

Guirlandes nacrées aux cartons des sans-abris.

 

Il y a le ruisseau qui offre aux demoiselles

Ses roseaux par milliers pour venir s'y poser.

Mais il y a aussi la mer parfois cruelle

Qui envoie le bateau mourir sur ses rochers.

 

Il y a dans la nuit des étoiles filantes

Et des voeux qui se font sur fond de rêverie.

Mais il y a aussi la camarde en attente

Qui gagne à tous les coups sans faire de paris.

 

Il y a au jardin des roses qui fleurissent

Ivres de soleil et gorgées du bleu des nues.

Mais il y a aussi celles qui dépérissent

Aux vases, oubliées sur la tombe inconnue.

 

Il y a dans les yeux la tendresse nouvelle

Quand un petit bonheur se blottit dans les bras.

Mais il y a aussi des larmes qui ruissellent

Lorsqu'un chagrin d'amour s'en est passé par là.

 

Il y a des chansons fredonnées au berceau

Qui font tourner les mains comme des marionnettes.

Mais il y a aussi cette danse, le slow

Et le premier baiser qui fait tourner la tête.

 

Il y a dans la vie des amours infidèles

Des serments oubliés et des coeurs déchirés.

Mais il y a aussi des amours éternelles

Qui n'ont jamais assez d'une vie pour s'aimer.

 

                                               ( extrait d' A l'ombre de mes rêves... ) 

 

logosc5.gif

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.