P1180884

 

Fleurs sauvages

 

Fleurs sauvages au bord du chemin

Vous faites ombrage aux pèlerins

Qui, sans même vous regarder, passent.

Malgré la poussière de leurs pas

Vous restez belles, vous restez là,

A vivre au gré de ce temps qui passe. 

 

Des herbes folles aux graminées

Tant de couleurs et tant de beauté

Dans la fraîcheur de ce doux matin,

Qu'il faut bien être sans coeur, je crois

Pour ne pas s'émerveiller, parfois, 

Et se mettre à vous aimer enfin.

 

Alors moi je me suis arrêté 

lorsque près de vous je suis passé,

J'ai découvert en vous tant de grâce;

Et le temps de prendre une photo

Et me revoilà le sac au dos

A reprendre ma vie trop fugace.

 

Fleurs sauvages au bord du chemin

Vous vous moquez bien des lendemains

Vous vous moquez de ce temps qui passe.

Et peu importe vos destinées,

Car piétinées ou même fauchées,

Vous renaîtrez vous, belles vivaces.

 

logosc5.gif

( extrait d'A l'ombre de mes rêves... )

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire