Du sentier à la route

  

Prendre le sentier qui serpente sur les dunes

Et faire face au vent qui s'en vient de la mer,

Marcher doucement, le regard vers la lune

Qui s'en va se baigner tout au fond des eaux claires.

 

Suivre le sentier qui mène à la plage

Là où le sable doré n'attend plus que moi

Pour faire des châteaux garnis de coquillages,

Moment de détente, de partage et de joie.

 

Ce sentier de la vie, je l'ai pris bien souvent

Et je l'ai suivi au bout de mes délires,

Sans me retourner, en allant de l'avant,

Le coeur plein de rêves, de passions, de désirs. 

 

Désir de vivre, paupières closes,

Les beaux souvenirs des temps passés

Quand, au jardin, mes belles roses

Embaument mon coeur et mes pensées.

 

Prendre le chemin qui mène à la montagne,

Monter au plus haut à toucher le ciel en feu

Quand le soleil d'or inonde la campagne,

Qu'il réchauffe mon coeur et me brûle les yeux.

 

Suivre le chemin qui longe la prairie

Où les fleurs sauvages m' invitent au voyage

Et enlèvent à mes pas la souffrance et l'ennui

Tant qu'elles se font décor d'un si beau paysage.

 

Ce chemin de la vie, je l'ai pris un matin

Et je l'ai suivi jusqu'au bout de ma raison,

Sans me retourner, sans penser à demain,

Le coeur plein de rêves, de désirs, de passions.

 

Passion de vivre tant de choses,

Tendre la main et tout partager,

De vous offrir ces quelques roses

Qui se conjuguent au verbe aimer.

 

Prendre la route qui m'emmène bien plus loin

Vers un ailleurs où tout est plus beau encore

Où l'amitié se partage comme le bon pain,

Où l'amour est une fleur au calice d'or.

 

Suivre la route qui va là où l'on m'attend

Où les heures s'étirent et ne se comptent plus,

Le pays des merveilles aux regards des enfants,

Une terre promise pour les âmes perdues.

 

Cette route de la vie est la mienne aujourd'hui,

Elle est dure pour tous, c'est marche ou crève,

Aux perdants, l'enfer, aux gagnants, le paradis,

Mais moi je m'en fous, je marche pour mes rêves.

 

Rêves à vivre encore et toujours,

Les yeux fermés, que la nuit impose,

Dans l'attente des doux mots d'amour

Que tu m'écriras à l'encre de mes roses.

 

                                                         ( extrait d' Il est le temps des roses... )

                                                                    

roses-tendres-1.jpg

 

 

logosc5.gif

 

 

 

 

Ajouter un commentaire