Différente

 

Tu es venue, si menue, si belle
Pour poser ton regard si tendrement
Sur cette vie qui sait se faire cruelle
Quand elle se veut d'un monde trop différent.

Tu as souri et ce fut un grand soleil
Qui inonda de lumière cet instant
Lorsque, dans mes bras, tu berçais ton sommeil
Dans les plus beaux de tes rêves innocents.

Tu t'es lovée entre tes deux grands frères
Pour découvrir ce que famille veut dire.
Eux, sous ton charme, se sont laissé faire
Riant de tes mimiques et de tes soupirs.

Toi, petite fée, petite sirène,
Ton coeur est grand et ton chant de nouveau-né
Se fait si doux que déjà il m'entraîne
Au profond de ton amour pour me noyer.

Et tes doigts potelés agrippent la vie
Dans cette chambre où tu te fais plus forte.
Pourquoi tous ces examens, jamais finis,
Tu es trop pressée de pousser la porte.

Mais voici venir la dame tout en blanc
Pour nous annoncer, d'une voix tremblante,
Que dorénavant tout sera différent...
Tu es et seras à jamais différente...

 

                                                     ( extrait d' A l'ombre de mes rêves... ) 

p1060189.jpg

Mes petits-enfants : Simon, Noa et Léa

logosc5.gif

 

 

 

 

 

 

Commentaires (1)

Diane Lavine
  • 1. Diane Lavine (site web) | 07/11/2013
hello Daniel, que tu as de beaux petits enfants , cette petite fille bien que différente vous apportes certainement que du bonheur , ce sont des personnes qui aiment inconditionnellement , j envoie un tendre baiser à ta jolie petite fille , tu es un homme béni et comblé, Didi

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau