C'est un enfant qui pleure

 

C'est un enfant qui pleure

Comme un agneau perdu,

Egaré dans la rue

Et qui tremble de peur.

 

C'est un enfant qui pleure,

Comme un oiseau blessé,

Quand du nid, est tombé,

Et qui crie sa douleur.

 

Il a pleuré sur mon épaule,

Pour me dire combien il souffrait,

Qu'il se sentait si mal aimé,

Combien sa vie n'était pas drôle.

 

Il est venu sur mon épaule,

Y verser des larmes de sang,

Ce n'était qu'un petit enfant

Qui voulait rester dans son rôle.

 

Il a pleuré sur mon épaule,

Et j'ai revécu, un instant,

Mes années tristes, mes années folles,

Quand j'avais comme lui, dix ans.

 

Il a pleuré tant de colère,

Que mon âme fut déchirée

Par sa jeunesse piétinée,

Par cette vie jetée à terre.

 

Il y a des mots qui vous torturent,

Et vous font mal au fond du coeur,

Une souffrance qui demeure

Comme une profonde blessure.

 

Il y a des mots que l'on efface

De la mémoire à tout jamais,

Mais une seule main levée,

Alors la peur reprend sa place.

 

C'est un enfant qui tremble

De ne savoir pourquoi,

Ne lui tend pas les bras

L'homme qui lui ressemble.

 

C'est un enfant qui tremble

Pour sa mère à genoux,

Et pour les mauvais coups

Qu'ils ont reçus, ensemble.

 

Lorsque la violence s'installe

Et qu'elle dépasse les mots...

Il n'y a rien de plus banal

Qu'un fait divers dans les journaux.

 

logosc5.gif                ( extrait d' A l'ombre de mes rêves...)

                                     

Commentaires (1)

Diane Lavigne
  • 1. Diane Lavigne (site web) | 07/11/2013
tellement triste, mais tellement vrai, des mots qui font pleurer et réfléchir , paix à toi Daniel, Didi

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau