Au souvenir de toi... 

 

Au jour d’adieu, sans rien comprendre,

Je crois que j’aurais tout laissé,

Au jour d’adieu, même à tout prendre,

De toi, qu’aurais-je pu garder.

 

Au souvenir de ton silence,

Je crois entendre encore ta voix,

Elle me rappelle ton absence,

Elle me fait mal, j’ai mal de toi.

 


Au souvenir de ton sourire,

Je crois encore te retrouver,

Je crois t’entendre encore me dire,

Je ne te quitterai jamais.

 

Au souvenir de tes caresses,

Je sens encore mon corps frémir,

Je garde encore en moi l’ivresse

De notre amour, de nos désirs.

 


Au souvenir de la tendresse,

Pour tout ce qui était nous deux,

A me rappeler ta jeunesse,

Je crois que je suis malheureux.

 


Au souvenir du temps qui passe,

Je cherche encore, à espérer,

Que dans mon coeur reste la trace,

De mon amour, si fort, gravé.

 


Et aujourd’hui encore je pleure

A me demander le pourquoi,

Je n’ai pas su garder ce bonheur

Qui me venait pourtant de toi.

 

Et si aujourd’hui je désire

T’appartenir comme autrefois,

C’est que mon âme est au délire

Et que je me meurs loin de toi.

 


Au jour d’adieu, sans rien comprendre,

Je crois que j’aurai tout gardé,

Au jour d’adieu, même à tout prendre,

De toi, je n’aurai rien laissé.

 

De toi, je ne sais que t’aimer.

 

                                       ( extrait d' A l'ombre de mes rêves... )
logosc5.gif                       

                                     

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau