Les mots anciens

 

Ils étaient cachés là depuis la nuit des temps,

A l’abri des regards, blottis au creux des pages

D’un cahier d’écolier sans couleurs, sans images,       

Tout au fond d’un tiroir, oubliés par le temps.

 

Ils n’étaient pas nouveaux mais ils avaient pourtant

Gardé cette saveur du parler d’un autre âge,

Le parfum d’autrefois d’un bien curieux langage

Qui s’est perdu un jour, il y a bien longtemps.

 

Mais voici qu’une plume, en quête de sonnets,

Arrache de l’ennui les mots abandonnés

Que la peur d’être lus épouvante et bouscule.

 

Quel poète oserait, en de longs vers soyeux,

Déclamer ces vieux mots, ce français des aïeux

Sans paraître aujourd’hui quelque peu ridicule ?

 

 

logosc5.gif

 

 

 

Commentaires (3)

Chantal  Vienet
  • 1. Chantal Vienet | 15/10/2015

C'est très joliment dit.. Je sens même l'odeur des vieilles pages..
J'aurais bien vu là l'adjonction de quelques mots en vieux François..

Diane Lavigne
  • 2. Diane Lavigne | 09/10/2015

DANIEL EXCUSE MOI, JE ME PENSAIS SUR LES VIEILLES PIERRES, ICI AUSSI ON A DES MOTS ENCIENS TRÈS SAVOUREUX, NOUS AVONS FRED PELLERIN AVEC SA PARLURE QUI AIMERAIS BIEN TON SUPERBE POÈME, BRAVO ET MERCI,
Didi..

Diane Lavigne
  • 3. Diane Lavigne | 09/10/2015

c est tres beau comme toujours Daniel, c est vraie que les vieilles pierres nous parles , elles ont beaucoup de charme, un grand bravo
un beau bonjour du Québec, Didi.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau