La samaritaine ( rondel )

 

Puis-je donc, à votre fontaine,

Y boire à m’enivrer de vous ?

Puits de Jacob, au rendez-vous,

Se tenait la samaritaine.

 

Belle êtes-vous, sous la futaine,

Source vive ? Le savez-vous ?

Puis-je donc, à votre fontaine,

Y boire à m’enivrer de vous ?

 

Avant qu'un soldat ne m’enchaîne

Et me pende avec les voyous

Ou qu’en mes mains, plante les clous,

Femme, en votre âme puritaine

Puis-je donc, à votre fontaine,

Y boire à m’enivrer de vous ?

 

 

logosc5.gif

 

 

 

 

Commentaires (1)

christian
  • 1. christian | 20/10/2015

Comme une chanson du XVème siècle à la fois simple et ciselée.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau