La samaritaine ( rondel )

 

Puis-je donc, à votre fontaine,

Y boire à m’enivrer de vous ?

Puits de Jacob, au rendez-vous,

Se tenait la samaritaine.

 

Belle êtes-vous, sous la futaine,

Source vive ? Le savez-vous ?

Puis-je donc, à votre fontaine,

Y boire à m’enivrer de vous ?

 

Avant qu'un soldat ne m’enchaîne

Et me pende avec les voyous

Ou qu’en mes mains, plante les clous,

Femme, en votre âme puritaine

Puis-je donc, à votre fontaine,

Y boire à m’enivrer de vous ?

 

 

logosc5.gif

 

 

 

 

Commentaires (1)

christian
  • 1. christian | 20/10/2015
Comme une chanson du XVème siècle à la fois simple et ciselée.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.