Je suis malade

 

Est-ce la fin, docteur ? Que puis-je donc avoir ?

Mon teint devient cireux devant une salade !

Mon appétit décroit et cette marmelade

A du mal à passer ! J’ai de quoi m’émouvoir !

 

Ne croyez surtout pas que je puisse entrevoir

Une quelconque fin d’une dégringolade

En me laissant partir dans une roucoulade…

Le pigeon n’est pas mort et le fera savoir !

 

Macronite annoncée… et de surcroît aiguë !

Antidote à coup sûr… médecine ambiguë…

Comment traiter ce mal qui prend de l’embonpoint ?

 

Refaire le vaccin contre le mal de vivre 

Ou se laisser encor berner par cette vouivre ?…

Ne reste plus, toubib, qu’à vous faire l’appoint !

 

 

 

logosc5.gif

 

 

 

Ajouter un commentaire