Né pour te connaître

 

 

Né pour te connaître…

 

Poète résistant et porteur d’espérance,

A l’encre de ton coeur tu écris ‘ Liberté ‘.

Un hymne pour la vie au bout de la souffrance,

L’espoir d’un jour nouveau de paix et de fierté…

 

Es-tu de ceux qui ont, par les mots de leur plume,

Laissé la poésie aux mains des partisans ?

Un poème au maquis qu’une musique exhume..

Allez, peuples brimés, enfants agonisants !

Reprenez le flambeau que la chanson rallume !

De cette liberté, soyez les artisans !

 

 

 

logosc5.gif

 

 

 

Paul Eluard ( 1895-1952 )

Paul Eluard,

Eugène Émile Paul Grindel, dit Paul Éluard, est un poète français né à Saint-Denis le 14 décembre 1895 et mort à Charenton-le-Pont le 18 novembre 1952.

En 1916, il choisit le nom de Paul Éluard1, hérité de sa grand-mère, Félicie.

 On pense souvent à lui comme poète de la Résistance. Durant les années de l’occupation nazie, il est celui qui ne se résigne pas, qui n’accepte pas. Le sommet est atteint avec Liberté qui sera diffusé dans le monde entier en 1942. Paul Éluard est un porteur d’espérance.

Commentaires (1)

Jean-Pierre Mallet
  • 1. Jean-Pierre Mallet (site web) | 07/03/2017

Cette liberté dont il écrit si bien le nom et ce grand poète en cet acrostiche si bien nommé Bravo Daniel!

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau