Victor Hugo

 

Images 6

Imgres 6

Victor Hugo ( 1802 - 1885 )

et sa fille Léopoldine ( 1824 - 1843 )

 

 

 

 

Les larmes du poète

 

Vois cet homme là-bas, tout au bout du chemin.

Il va, le dos courbé, dans sa marche muette,

Cueillant quelques houx verts, qu’il posera demain,

Tendrement, sur la pierre habillant la couchette

Où, dans l’aube et le froid qu’enveloppe un chagrin,

Repose son enfant, que la mort seule, apprête.    

 

Hier c’était la vie, aujourd’hui le néant.

Un abîme profond que le père rejette.

Grande en est la douleur au coeur brisé, béant    

Où viendront se poser les larmes du poète.

 

 

logosc5.gif

 

 

 

 

 

Victor Hugo est un poète, dramaturge et prosateur français, né le 26 février 1802 à Besançon et mort le 22 mai 1885 à Paris. Il est considéré comme l’un des plus importants écrivains de langue française.

Trois jours avant sa mort, il écrit cette dernière pensée : « Aimer, c’est agir » , et selon la légende, ses derniers mots sont : C'est ici le combat du jour et de la nuit… Je vois de la lumière noire ». Conformément à ses dernières volontés, c'est dans le « corbillard des pauvres » qu'a lieu la cérémonie. Il est d'abord question du Père Lachaise mais le premier juin, à la suite du décret du 26 mai 1885 lui accordant des obsèques nationales, voté par 415 voix sur 418, il est finalement conduit au Panthéon. l Avant son transfert, son cercueil est exposé une nuit sous l'Arc de Triomphe, voilé obliquement par un crêpe noir ; des cuirassiers à cheval veillent toute la nuit lecatafalque surmonté des initiales VH. On considère qu’environ deux millions de personnes et 2 000 délégations se sont déplacées pour lui rendre un dernier hommage, le cortège vers le Panthéon s'étire sur plusieurs kilomètres. Il est alors l'écrivain le plus populaire de son temps ; il est déjà depuis plusieurs décennies considéré comme l'un des monuments de la littérature française.

Entre-autres  ( base de cet acrostiche ) :

Le 4 septembre 1843, Léopoldine meurt tragiquement à Villequier, dans la Seine, noyée avec son mari Charles Vacquerie dans le naufrage de leur barque. L'écrivain est terriblement affecté par cette mort, qui lui inspirera plusieurs poèmes des Contemplations – notamment, « Demain, dès l'aube...». À partir de cette date et jusqu'à son exil, Victor Hugo ne produit plus rien, ni théâtre, ni roman, ni poème.

Un poème de Victor Hugo :

Demain, dès l'aube

Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends.
J'irai par la forêt, j'irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

 

Extrait de: 

Les contemplations (1856)

 

 

Commentaires (2)

Mallet Jean-Pierre
  • 1. Mallet Jean-Pierre | 07/12/2016
Très bel acrostiche. La prosodie est parfaite ce qui en fait, outre le talent, la difficulté. Un bijou! Bravo Daniel!
Jean-Pierre Mallet (Consul de la République de Montmartre)
Didi du Québec
  • 2. Didi du Québec | 06/12/2016
bravo Daniel c est beau et triste à la fois,
à toi et les tiens tous mes meilleurs voeux pour le temps des fêtes
votre amie Didi.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau