Le Gourmet des Mots

 

 

 

 

Prevert

Jacques Prévert

 

 

Le gourmet des mots

 

Juste un peu de soleil dessus le Cotentin

Avec un léger vent dès le petit matin ;

Cigarette à la bouche, en regardant la Manche,

Que vas-tu déclamer ? Ton poème ‘ Dimanche ‘?

Un calembour peut-être ? Ou bien quelques bons mots ?

Et puis de l’humour noir jusqu’à gommer nos maux...

Sauras-tu demeurer notre pince-sans-rire ?

 

Poèmes en musique et voilà le sourire

Revenu dans nos coeurs. Et tes belles chansons,

En ton langage pur, seront riches moissons.

Voici qu’arrive aussi le temps des feuilles mortes...

Entre dans nos maisons, viens en pousser nos portes...

Retrouve ce qu’un jour ta verve sublima :

Tes textes en beauté, perles du cinéma !

 

 

 

logosc5.gif

 

 

Jacques andré marie Prévert est un poète, scénariste, parolier et artiste français né le 4 février 1900 à Neuilly-sur-Seine et mort le 11  avril 1977 à Omonville-la-Petite ( Manche ). 

Entre-autres  ( base de cet acrostiche )

Auteur de recueils de poèmes, il devint un poète populaire grâce à son langage familier et à ses jeux de mots. Ses poèmes massivement appris dans les écoles françaises. Il a également écrit des sketchs et des chœurs parlés pour le théâtre, des chansons, des scénarios et des dialogues pour le cinéma. Il est le scénariste et dialoguiste de grands films français des années 1935-1945, notamment Drôle de drame, Quai des brumes, Les enfants du Paradis...

Un poème de Jacques Prévert :

Dimanche

Entre les rangées d’arbres de l’avenue des Gobelins
Une statue de marbre me conduit par la main
Aujourd’hui c’est dimanche les cinémas sont pleins
Les oiseaux dans les branches regardent les humains
Et la statue m’embrasse mais personne ne nous voit
Sauf un enfant aveugle qui nous montre du doigt.

 


 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau