Vivre

 

Regarder le soleil se lever le matin

Se dire qu’il est bon d’être parmi les choses

De pouvoir s’enivrer du doux parfum des roses

Et de s’ émerveiller de leurs douceurs satin

Regarde, regarde

Respirer les senteurs qui montent de la terre

Se dire qu’il est bon de se fondre en l’instant

Lorsque pleure le ciel ses larmes de printemps

Et que s’embaume l’air de thym et de bruyère

Respire, respire

Ecouter l’alouette au coeur du champ de blé

Se dire qu’il est bon d’avoir cette insouciance

De pouvoir se laisser emporter par la danse

Et le chant de l’oiseau que sa belle a comblé

Ecoute, écoute

Toucher la pierre nue au bord de la margelle

Se dire qu’il est bon de pouvoir caresser

L’histoire d’un vieux puits au passé délaissé

Et qui se laisse faire à cette main nouvelle

Touche, touche

Goûter au fruit tombé sur le bord du chemin

Se dire qu’il est bon de s’en faire pitance

Quand ces petits présents se font plaisirs intenses

Et que l’arbre offrira aux passants de demain

Goûte, goûte

Tous ces tout petits riens ne sont que des offrandes

Je les prends aujourd’hui comme douces liqueurs

Qui me feront grandir et de l’âme et du coeur

Et que je chanterai tant ma voix sera grande

Vivre, c'est vivre...

 

 

logosc5.gif

( Vous pouvez également retrouver ce poème en vidéo - récité )

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau