Tu étais là, simplement là...

 

Sur le calendrier du temps

J’ai corné la page blanche

Où était marqué dimanche,

Ce jour que tu aimais tant.

 

A la pendule de la vie

J’ai arrêté le balancier

Lorsque tu t’en es allé

Te perdre dans la longue nuit.

 

On ne s’est pas vraiment compris,

On ne se parlait pas toujours,

Les silences étaient bien lourds.

C’était comme ça, c’était ainsi.

Tu n’as jamais posé ta main

Sur mon épaule, tendrement,

Pour me dire, fiston, c’est bien,

A toi de jouer maintenant.

 

Je n’ai jamais reçu de toi

Ce que je pouvais attendre,

As-tu cherché à me comprendre ?

Tu étais là, simplement là.

 

Nous n’avons jamais partagé

Les moments intimes de la vie,

Les peines, les tracas, les ennuis,

Les joies, les rires des enfants-nés.

Tu étais là, simplement là,

C’était ainsi, c’était la vie

C’était la tienne, sans soucis,

Sans passion, sans rêve,  sans éclat.

 

Au journal du temps qui passe,

De toi, j’ai glissé un portrait,

Comme pour ne pas t’oublier,

Comme pour laisser une trace.

 

Dans le grand livre d’or ouvert,

Comme une simple oraison,

J’ai écrit simplement  ton nom

Et ces trois mots « à mon père ».

 

 

logosc5.gif 

 

 

Commentaires (2)

lajeunesse
  • 1. lajeunesse | 10/01/2016

Bonjour, je suis bien l'auteur des oeuvres ( cela est indiqué en page d'accueil, dans la rubrique ' L'auteur ' ainsi que par le copyright placé sous tous les textes ). Merci de m'avoir fait part de votre publication de mes écrits sur votre blog. Je vous autorise à utiliser mes textes à la seule condition d'indiquer mon nom sous les poèmes ( Daniel Lajeunesse ) ainsi qu'en plaçant un lien cliquable avec Rêverie... et poésie. Bonne journée et bonne continuation avec votre blog que j'irai consulter.

vicky

bonjour,

je pense que les poèmes ou l'auteur n'est pas indiqué sont tes oeuvres ?
j'ai vraiment adoré : (aurons-nous) (son naufrage) (au bord de l'étang)
je me suis permis de les publié sur mon blog avec mes photos en illustration
et bien sur en indiquant la source, si tu est réticent, écris moi un com
et je les retirerais.

cordialement

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau