MENTION HONORABLE 2021

Concours Académie Florimontane - Annecy

1er PRIX de Poésie Classique 2021

Concours Ville de Montmélian

2ème PRIX J.J. Bloch  2020

Concours International Regards - Moutiers les Mauxfairs

2ème Accessit  2020

Arts et Lettres de France - Bordeaux

Prix du Jury  2020

Ecole de la Loire - Saint-Martin d'Abbat

Diplôme d'Honneur 2020

Rocquen'Rime Rocquencourt

Diplôme d'Honneur  2019

Poésiades de Moulins

3ème Prix de l'Improvisation  2019

34ème Concours de Saint-Junien

 

 

On a volé mes vingt ans.

 

J’avais vingt ans, c’était mon premier grand voyage,

Je quittais mes parents, je laissais mes amis.

Travail obligatoire en pays ennemis,

C’était l’effort de guerre… un profond nettoyage. 

     

Train de nuit… train d’enfer. Départ pour l’inconnu…

Wagons à bestiaux. Puis la faim… et la crasse…

Train de jour… train maudit. Quand la peur vous terrasse

Avec la boule au ventre et l’esprit mis à nu… 

               

Pour la première fois je découvrais le monde.

L’ Autriche, la Russie… au-delà des barreaux.

Et puis cette mer noire… au travers des carreaux

Aussi sales que moi dans ce périple immonde.

 

Chaque jour, sous les cris des soldats allemands,

Travailler prenait goût d’une vie en déroute.

Puis, quand grondait le ciel, fallait prendre la route    

Pour, chargé du barda, fuir les bombardements…

 

Un vent de liberté souffla pour que renaisse

L’espoir… d’un jour meilleur… d’un plus bel avenir.

Il me fallait y croire, espérer puis tenir…

J’avais vingt et trois ans… et perdu ma jeunesse.

 

Ajouter un commentaire