707192 une charlie png

 

La nouvelle une…

 

Une caricature et te voilà par terre,

Crayon relève-toi, dessine le mouton

Avec les mots qu’il faut pour y mettre le ton,

Te voici maintenant à faire la première !

 

Mais pourtant le mouton ne fut pas dessiné.

Il était bien trop doux pour la première page.

Toi crayon tu voulais ne pas être très sage

Pour le coeur de ta mine au rêve assassiné.

 

Alors il fut signé, pour cette nouvelle une,

Un prophète pleurant et, sans aucun tabou,

Ton pardon accordé. Charlie vivra debout,

Jamais rien ne pourra détruire sa tribune !

 

 

logosc5.gif

 

 

 

Commentaires (2)

PIMENTA

BONJOUR Daniel,

encore une fois BRAVO pour ce poème qui en dit tellement long! Ce sera inoubliable malheureusement, un événement de la sorte!
A bientôt!

LILI48
  • 2. LILI48 | 15/01/2015

Très beau et très émouvant, bravo Daniel
J'ai marché ce dimanche à la marche républicaine, on était 50 000 dans ma ville
Grosses bises
LILI

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau