(  Classique Forme Fixe - Sonnet )

 

2ème PRIX ANDRE LEMOYNE 2020

( Poésie Classique  à Forme Fixe - Sonnet )

Société des Lettres de Saintonge et d'Aunis

Saintes - Charente Maritime

 

ROSE D'HONNEUR 2018

 Joutes Poétiques de la Francophonie

 LES ROSATI

Arras

 

 

Sonnet pour un vin...

 

S’il peut me faire croire en Dieu puis en ses saints

C’est qu’il a tant d’esprit, qu’en verres se déclame !

Alors je me surprends à te louanger, femme,

Tant sa belle rondeur me rappelle tes seins !       

 

Mais s’il me laisse en bouche un goût mauvais, malsain,

Aigrit deviendrait-il jusqu’à s’en faire infâme ?

Et ce corps chaleureux que mon plaisir réclame,

N’est-il plus que pinard pour pauvre fantassin ? 

 

Serait-il féminin lorsque coule, en mes veines,

Son doux parfum de miel qui chasse mes déveines

Puis comble mes souhaits… à devenir aimant ?

 

Masculin néanmoins même si, sous sa robe,

Sa jambe vient s’offrir… sa cuisse se dérobe…

Le vin est l’avocat… du diable assurément !

 

 

 

 

logosc5.gif

 

 

 

Commentaires (1)

annie
Bonjour Daniel,

Je ne suis pas surprise de tes prix ! Tes poème sont succulents comme un vin de Muscat ! Celui-ci est rempli d'un bel humour qui fait un bien fou en cette période néfaste...

Je te félicite vraiment et remercie pour ton commentaire bien trop élogieux !

Je vois aussi chez toi un nouvel arrivé ? Nous avions réservé un Bichon à mort de mon Caly, mais finalement nous avons craqué pour un coton aussi banc que le tien !!! Elle s'appelle Orane.

Je t'embrasse en espérant, qui sait, se revoir lors d'un concours ?

Annie

Ajouter un commentaire