Jeunesse vieillesse

La vieillesse

 

Elle est venue sans bruit, sans aucune manière,

Pour s'installer chez lui et partager sa vie.

                   Pour lui elle s'est faite un peu plus casanière,                     

                 En entrant dans son coeur en amante assouvie.                

 

Elle s'est appuyée sur ses frêles épaules.

Il a courbé le dos pour mieux la supporter.

Lui qui était le chêne, aujourd'hui est le saule

   Qui pleure son passé à jamais emporté.     

 

Et puis est arrivé le soir tant attendu

Où elle a dessiné, au creux de son visage,

Des sillons si profonds que le temps s'est perdu

Doucement, lentement, tout au bout de son âge.

 

Elle a mis le bâton là, dans sa main tremblante

Pour marcher avec lui jusqu'au bout du chemin

Quand le pas est moins sûr, l'aventure hésitante

Et qu'il se fait bien tard pour aller vers demain.

 

Elle est entrée chez lui, sans frapper à la porte,

Comme une douce amie, partageant son hiver.

Et lui, il l'attendait, avant que ne l'emporte

                La fille de la nuit, pour un autre univers.                 

 

logosc5.gif

             

          (photo internet ) 

 

 

 

Commentaires (4)

Béatrice
  • 1. Béatrice | 08/03/2016

Bonjour, je trouve ce poème très beau. Je souhaiterais savoir si je peux l'utiliser pour ma page communauté (en y mettant votre signature), je vous demande l'autorisation ! si vous ne le souhaitez pas je ne le posterais pas ! Bien à vous

Chantal  VIENET
  • 2. Chantal VIENET | 01/01/2015

J'ajoute un chaleureux merci pour ton choix de mon violon pour accompagner tes beaux vers, c'est un honneur et du bonheur...

Chantal VIENET
  • 3. Chantal VIENET | 01/01/2015

Que c'est beau, Daniel... La douceur de ces mots qui dessinent la vieillesse avec pudeur et tendresse nous caresse l'âme.. Je la préfère aux feux d'artifice en ce 1er jour de l'année, glissant tranquillement un pas de plus en notre vie qui nous mène sur ce même chemin..
Je te souhaite une sérénité heureuse en cette année 2015 et toujours de la poésie, partage d'harmonie qui enchante et rassure.. Toute mon amitié à toi et ta famille et un doux câlin à Léa..

Didi
  • 4. Didi | 21/12/2014

bonjour Daniel c est beau et poignant ce texte aux si belles paroles qui fait réfléchir sur ce passage ou nous sommes rendus déja..., merci et bonne continuation, des bisous a Léa xx un beau bonjour a ton épouse, Didi.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau