La page blanche

 

Il pleut sur la page du cahier entrouvert

Posé là devant toi, devenu inutile,

Quand ton l'inspiration, en larmes infertiles,

       Verse sa solitude en ton coeur en hiver.      

 

Du bord de l'encrier une plume s'envole

Et la page s'emplit de l'absence des mots

Qu'en la source tarie, au jardin de tes maux,

Le poète se perd et la rose s'étiole.

 

Il pleut sur cette page aussi blanche que toi

Et les étoiles d'eau ruissellent sur le vide

Qui se fait grandissant en ton âme livide,

Quand ton rêve s'évade et te laisse pantois.

 

Mais un jour tu verras, tu auras ta revanche.

La musique des vers, la chanson de tes rimes,

Reviendront effacer ces moments de déprime

Que tu auras vécus pour une page blanche.

 

 

Ce poème a été sélectionné pour être publié dans

l' Anthologie poétique 2014 ( volume 2 )

de Flammes Vives

Asociation Littéraire & Artistique

( Publication périodique de Poésie & Art )

6251738

photo internet 

logosc5.gif

 

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau