Aurons-nous

 

Aurons-nous donc assez de larmes

                          Pour pleurer ceux qui sont tombés                           

Innocemment sans bruit sans armes

Un jour sans gloire au ciel plombé

 

Aurons-nous donc assez de voix

Pour crier toute la colère

                       De ceux qui n'ont pas d'autre choix                        

Que se terrer et puis se taire

 

Aurons-nous donc assez de haine

Pour hurler fort mort au tyran

                          L'impuissance qui nous enchaîne                           

N'est qu'un murmure déchirant

 

Aurons-nous donc assez de temps

Pour inventer une bannière

   Qui ne soit pas tachée de sang     

Et la brandir comme prière

 

Aurons-nous donc assez de larmes

De force et puis aussi de mots

Pour faire que l'amour désarme

Un dictateur et un bourreau

 

                                                     ( ce poème fait suite au précédent écrit ' Tyran, regarde ')

logosc5.gif

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau